L'État des lieux
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 
Avertissement
Cette vidéo contient des éléments qui pourraient ne pas convenir à certains spectateurs ou spectatrices.

Installation composée d’une série de courts métrages - fictions et documentaires - écrits et filmés en collaboration avec des travailleurs du sexe et usagers de drogue à Montréal. L’intention de l’installation est double : créer une nouvelle synthèse entre la fiction et le documentaire, et ainsi renouveler notre regard sur des vies qui, en marge de la cité, apparaissent comme sacrifiables et sont exposées de plein fouet à la violence étatique.

Langue originale
Français

Partager

Facebook Twitter

Informations techniques

Couleur
Couleur
Format de tournage
HD

Documentation

Informations complémentaires

Habib, André. "Épopée - l’état du moment : Un état et des variations", Hors Champ, 14 février 2012.

Habib, André. "Épopée : Variations sur un état", Liberté, no 297, 2012, p. 42-43.

"Composé de récits, les Fictions et les Trajets, Épopée revendique et pose le cinéma – écriture, tournage, montage, diffusion – comme un geste, un instrument de liberté et de communauté, une affirmation ouverte d’un radicalisme existentiel. Dans ces courts métrages, les frontières départageant communément fiction et documentaire cessent d’être, alors que ces genres se relaient l’un l’autre pour livrer à l’écran une vérité toute crue, sans ambages, mais dont la force symbolique donne sens aux événements particuliers qui sont relatés. Épopée ne brosse pas de portraits des protagonistes, qu’ils soient fictifs ou réels. Ces films réunis nous renvoient plutôt une image de notre société, de sa structure et de ses instances trop souvent insaisissables et gouvernées par l’exclusion. L’anonymat du collectif est ici une revendication, voire une subversion, loin de l’esquive et d’aucune manière la conséquence du refus d’assumer le propos. L’anonymat s’inscrit ici tel un geste de résistance, poétique et politique.

Par l’écriture puis le jeu, ou comme sujet des trajets, les membres d’Épopée prennent parole, s’approprient leur propre histoire. Ce faisant, ils opèrent un renversement de l’autorité à laquelle se soumet d’ordinaire tout sujet. Leur parole est action." - Dazibao, 2012

Mots clés
Prostitution, dépendance, fiction, documentaire