5 Tableaux 5 Paysages
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Cinq tableaux qui se glissent dans l'épaisseur des saisons, cinq paysages tantôt urbains, tantôt ruraux, qui sont regardés par un visage d'enfant. L'enfant ouvre et ferme doucement les yeux dans une présence muette. 1 : un texte forme une fenêtre qui glisse dans un paysage automnal, puis glisse ensuite du paysage au texte. 2 : le visage est le lieu d'un jeu, d'une chorégraphie déformante qui occasionne une réelle déformation du paysage urbain. 3 : seule l'ombre des mains peut dessiner les oiseaux ou les animaux fantastiques qu'un long hiver vient effacer. 4 : au printemps, nous découvrons la verdure, nous nous couchons dans l'herbe au pied des arbres et l'eau coule sous les ponts... 5 : pendant l'été, nous sommes d'une part face à la mer, à son mouvement horizontal, et d'autre part face à la chute des signes, à la verticalité des rencontres, à la transmission des informations et au primitif langage des jeux de corde. La plupart des tableaux-paysages ici réunis sont immobiles, mais la réflexion qu'ils sucitent produit un mouvement inquiet fait de joyeuses saccades et de douces juxtapositions.

1994
Canada
16:18
Langue originale
Français

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Mario Côté
Image
Mario Côté
Montage
Mario Côté
Musique originale
Michel Gonneville
Participation
Andrée-Maude Côté
Laurie Damme-Gonneville
Montage en ligne
Marcel Pilotte
Production
Mario Côté

Informations techniques

Couleur
Couleur
Son
Stéréo

Documentation

Informations complémentaires

«La production de Mario Côté a ceci de particulier qu'elle se prête à une recherche tout aussi engagée en peinture qu'en vidéo. Cette modalité fait en sorte que chacun des axes de sa pratique nourrit l'autre de ses acquis et de ses questionnements. C'est si vrai qu'il est difficile de saisir les tenants et les aboutissants de l'une sans l'autre : non pas que l'une ou l'autre possède la clé pour légitimer ou expliquer froidement, mais les deux disciplines fonctionnent en une sorte de parallélisme.»

LAMARCHE, Bernard. «Peinture imagée», Le Devoir, Montréal, (5 mars 2000), p. [?].

Mots clés
Peinture, Temps, Observation, Paysage, Saison, Enfant