Ménagerie
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Ce cycle, à la manière des «Livres d’Heures» du Moyen Age (les 12 mois, les 7 péchés capitaux ...) propose un système de 9 visions tragi-comique du corps. Chaque tableau prend place dans une cage, microcosme habité par un certain nombre de personnages (hommes et animaux) et présente un aspect d’un univers détraqué où le corps a le premier rôle. Les catégories habituelles s’abolissent, les proportions s’inversent, le fonctionnement du corps s’emballe jusqu’à devenir gesticulation mécanique. Les cages sont thématiques et abordent chacune un état ou une fonction du corps (l’immobilité, le mouvement, les différents sens ...) sur un mode ironique, angoissant ou onirique. L’ensemble constitue une sorte d’arche de Noé délirante dont l’esthétique contribue à susciter un sentiment d’inquiétante et familière.

Prix et mentions
Prix
Festival Montbéliard
1988
Prix
Festival Saint-Herblain
1988
1988
France
6:15
Langue originale
Sans dialogue

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Cécile Babiole
Assistant réalisateur
Eurick Allaire
Son
Gérard Vicourt
Conception sonore
NOX
Mixage
Nicolas Joly
Montage
Patrick Tornare
Production
Marie-Hélène Girod

Informations techniques

Couleur
Couleur
Format d’image
4:3
Format de tournage
Betacam
Mots clés
Enfermement, Corps, Performance