Coupez le perroquet
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Coupez le perroquet regroupe trois comédies autour des histoires de Gerry, Susan et Albert. La bouche des interprètes déverse des chants d'espoir et de douleur. C'est le règne de l'imposture.

1996
Canada
40:00
Langue originale
Anglais
Sous-titres
Français

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Donigan Cumming
Participation
Donigan Cumming
Gerald Harvey
Geoffrey Bates
Beatrice Johnson
Elizabeth Barclay
Susan Thomson
James Carter
Gordon Alexander
Production
Donigan Cumming

Informations techniques

Couleur
Couleur
Format d’image
4:3
Son
Stéréo
Format de tournage
Betacam SP

Documentation

Informations complémentaires

«Dans son premier film, A Prayer for Nettie, Donigan Cumming avait placé Albert au centre de l'hommage funèbre rendu à Nettie, son ancien modèle. Un an plus tard, il compose Cut the Parrot, un nouveau requiem à l'intention d'Albert, décédé à son tour dans l'indifférence totale. Comme dans son précédent film, le cinéaste recueille une série d'éloges funèbres en honneur du défunt auprès de ceux, proches ou moins proches, pour qui cette mort suscite une émotion. Mais ce film diffère du précédent en ce qu'il semble fondé non seulement sur le respect, mais aussi sur un intense sentiment de colère. Plusieurs fois, Donigan filme son propre visage et raconte avec hargne la façon dont on lui a annoncé la mort d'Albert ou sa visite à la morgue pour reconnaître le corps. Dès lors, le fondement de sa quête cinématographique semble clairement exposé : aucune existence, aussi marginale soit-elle, ne doit s'achever de la sorte, sans un regard.»

WICHT, Yann-Olivier. "Visions du réel", traduction de Paul Belle, Donigan Cumming, 2002, [http://donigancumming.com/d_c/donc_home.html] (page consulté le 15 septembre 2009)

Images
Mots clés
Didascalie, Personnification, Jeu, Rôle, Intimité, Récit

Suggestions