Reverse Letter
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Reverse Letter est un essai vidéo sur la ville... comme lorsque l'on écrit une lettre d'amour ou que l'on regarde un film avec passion...

1984
Canada
5:00
Langue originale
Anglais
Français

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Luc Bourdon
Participation
Luc de Maupassant
Musique
Neam Cathod
Production
Duclo Production
Vidéographe
P.R.I.M. Vidéo

Informations techniques

Couleur
Couleur
Format d’image
4:3
Son
Stéréo

Documentation

Informations complémentaires

«Reverse Letter, l’autre participation de Bourdon, était également finaliste. Cette vidéo a quelque chose de plus âpre que Distance, mais elle est tout aussi sensuelle : son ambiance est créée par différentes textures de lumière, de son et d’image. Bourdon y poursuit son intérêt pour l’environnement urbain. La sensualité langoureuse de Distance est remplacée par de forts contrastes et une sursaturation; les images ne nous permettent jamais de lire complètement le contexte. Bourdon se concentre sur des ponts en acier, des clôtures et d’autres symboles d’emprisonnement. Un homme, assis dans un coin obscur où les ombres occultent tous les détails comme dans le cinéma-vérité, dit ce qu’il pense de la télévision et de son contrôle par les gens qui ont du pouvoir, y voyant un emprisonnement psychologique peut-être plus terrible que l’enfermement physique. Le reste du dialogue est en français avec quelques mots en anglais qui reviennent constamment – “What now? What next?” –, laissant le spectateur dans un état de désarroi et de désespoir. C’était frustrant de rater une bonne partie de l’œuvre pour des raisons linguistiques. La prochaine fois qu’on monte un concours national de vidéo ici, ce serait bien que le comité inclut un membre bilingue pour traduire.»

Video Guide, Vancouver, vol. 6, no 5 (octobre 1984), p. 4.

Mots clés
Essai, Ville, Nostalgie, Poésie, Onirique