Conspiracy of Lies
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Après la découverte de fragments d'un journal personnel, l'auteur s'identifie à l'auteur anonyme de ce journal en supposant que celui-ci est gai et de race blanche. En invitant douze narrateurs et narratrices de différentes races, genres, religions et orientations sexuelles à lire ces fragments, le vidéaste souhaite déjouer sa propre subjectivité. L'auteur interroge les thèmes de l'aliénation des minorités, de la culture de consommation, de l'isolation urbaine et de l'équilibre délicat entre l'ordre et le chaos mental. Le traitement original teste la perception de l'auteur à l'égard de son sujet, de même que son propre comportement face à celui-ci.

1992
Canada
11:54
Langue originale
Anglais
Sous-titres
Français

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Nelson Henricks
Voix
Geoffrey Hunter
Nelson Henricks
Steve Nunoda
Sandra Tivy
Sarah John
Colleen Kerr
Grant Poier
Harry Schwartz
Peter Stinson
Celine Godberson
C.K. Cousins
Kathy Dodd
Textes
Anonymous
Nelson Henricks
Musique
Mark Dicey
Nelson Henricks
Traduction
Pierre Beaudoin
Don Goodes
Anne-Marie Léger
Production
The Banff Centre
Nelson Henricks

Informations techniques

Couleur
Noir et blanc
Couleur
Format d’image
4:3
Son
Stéréo

Documentation

Informations complémentaires

«Conspiracy a vu le jour à la fin de 1990 et au début de 1991. Comme Comédie, elle m’est venue entièrement formée, d’un seul bloc. Je me souviens que quelqu’un un jour m’a demandé sur quoi je travaillais. J’ai répondu: «Et bien, la bande commence comme ceci…». Puis je l’ai décrite du début à la fin. Je l’avais entièrement en tête. La réaliser a été comme prendre une dictée. Je n’ai jamais douté ou remis en cause ce que je devais faire. Comme pour plusieurs de mes œuvres, la trame sonore est venue en premier. Elle a été produite pour une émission radiophonique à Calgary. J’ai fait le tournage et le dernier montage vidéo pendant une résidence au Banff Centre à l’été 1991. Plusieurs des images de Conspiracy sont venues du texte, par exemple l’Off Centre Eatery que mentionne l’auteur; d’autres sites ont été choisis en rapport avec les objectifs de l’auteur (voir plus de film, visiter des galeries) ou ses activités (je travaillais alors dans un resto italien). J’ai ajouté quelques sites génériques qui fonctionnaient avec la notion de routine ou la difficulté de négocier l’espace social, idée qui ressort assez fortement des textes trouvés.»

HOOLBOOM, Mike. "An interview with Nelson Henricks", Nelson Henricks,[http://www.nelsonhenricks.com/hoolboom.html] (page consultée le 14 octobre 2009)

Images
Mots clés
Subjectivité, Récit, Perception, Imaginaire, Impression, Ethnicité