La maison de redressement : faux jumeaux
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Par un récit poétique, l'auteur explore les zones occupées puis perdues de l'enfance. Il nous invite à cerner une certaine solitude pour mieux s'y opposer. Issus de son univers personnel, défilent des images, des sons et des objets. Le poète-vidéaste berce le spectateur de mots et de phrases à répétition, afin de lui faire découvrir son univers tout comme on entraîne un enfant à faire ses premiers pas dans la vie.

Prix et mentions
Grand Prix
Festival international de vidéo de Locarno
1993
Prix du public
Manifestation internationale de vidéo à Montréal
1993
Grand Prix
Festival international de vidéo à Canarias
Îles Canaries
1993
1993
Espagne
24:20
Langue originale
Français

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Francisco Ruiz de Infante
Voix
Raoul Pastor
Patricia Bopp
Arnaud
Montage
Jose Luis Gonzalez Beorlegui
Franck Magnant
Musique
Jesus Gestoso
Francisco Ruiz de Infante
Son
Jesus Gestoso
Francisco Ruiz de Infante
Production
C.I.N.T de Victoria-Gasteiz
Postproduction
Grand Canal

Informations techniques

Couleur
Noir et blanc
Couleur
Son
Stéréo
Mots clés
Onirisme, Mémoire, Oubli, Poésie, Solitude