Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 
Avertissement
Cette vidéo contient des éléments qui pourraient ne pas convenir à certains spectateurs ou spectatrices.
La qualité de cette vidéo laisse apparaître certaines imperfections dues à la technologie de l'époque et au vieillissement de l'image.

Un rendez-vous amoureux coïncide avec une rencontre érotique imaginaire. Au temps réel se superpose le temps onirique du désir et du plaisir, où les corps féminins et masculins deviennent des images animées se côtoyant dans un espace unidimensionnel. Le corps est particulièrement mis en valeur ; des effets de vidéo feedback associés aux images des amants donnent l'impression que les corps irradient, devenant ainsi des émanations de leurs pensées et de leurs fantasmes. L'image masculine et l'image féminine se côtoient et se superposent, mais ne se rejoignent jamais. La technique consistait à filmer séparément les personnages sur fond blanc, puis à les réunir au montage selon les trucages du fondu et du négatif-positif. D'après Mousse Guernon, cette vidéo est le premier vidéogramme d'animation érotique.

1972
Canada
14:00
Langue originale
Sans dialogue

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Mousse Guernon
Production
Vidéographe

Informations techniques

Couleur
Noir et blanc
Format d’image
4:3
Son
Mono

Documentation

Informations complémentaires

Commentaire de Nicole Gingras, commissaire

Cette vidéo réunit expérimentations de l’image et du son et situation fictive : une rencontre sensuelle fantasmée par une femme et reconstruite grâce au montage et à des effets vidéographiques presque psychédéliques. C’est une exploration de la sensualité féminine doublée d’une exploration du signal électronique en vidéo.

Images
Mots clés
Corps, Érotisme, Fantasme