Change Over
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Un homme, une femme, une cabine de projection... une métaphore du cinéma. Hommage au métier d’accompagnateur d’images qui met en scène un projectionniste dans le clair-obscur de sa cabine et le souffle des machines.

 

2011
Canada
5:29
Langue originale
Sans dialogue

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Interprétation
Gabrielle Néron
Antoine Touchette
Daniel Racine
Albert Roberge
Musique
Bernard Falaise
Martin Tétreault
Soutien à la production
Claudine L. Thériault
Production
Cabina Obscura
Machiniste
Mathieu Campeau
Maxime Roy-Bilodeau

Informations techniques

Couleur
Couleur
Format de tournage
HD

Documentation

Informations complémentaires

La trilogie La Mort d’un Cinéma a été inspirée par la fermeture du Cinéma ONF de Montréal, dont John Blouin a été l’un des projectionnistes, le 1er septembre 2012. Le sort de cette salle importante, victime des coupures du gouvernement fédéral, devient le révélateur et l’écho d’une autre disparition : celle de la pellicule et du métier de projectionniste, lors du passage des salles au numérique. C’est ainsi une certaine conception du cinéma qui se meurt, au-delà de la simple question technique ou du support. La pellicule, le projectionniste, le projecteur, la lumière, l’écran; c’est sur cette relation délicate, passionnée et sans cesse réinventée que se construisent les trois films. Aux limites de la fiction et du documentaire, du souvenir et du fantasme, ils sont un hommage à tout ce qui fait l'art du projectionniste : ses outils, ses machines, ses gestes, le bruit et la lumière particulière d’une cabine de projection. Un cinéma sur le cinéma porté par une urgence nerveuse - celle du changement de bobine, d’un problème de projection, d’une entrée par infraction. Gate s’apaise dans une scène sobre et poignante où une lampe de poche et une « gate » viennent évoquer les fantômes des projecteurs et rappeler la simplicité magique de la lumière sur un grand écran. - Karine Boulanger, Conservatrice, Vidéographe

Images
Mots clés
Cinéma, projection, pellicule, désir