Herqueville
Ajouter à mes sélectionsTélécharger le PDF
 

Simplement une méditation sur un lieu. C'est un village de Normandie, perdu le long de la péninsule de la Hague. Il est accroché aux plus hautes falaises d'Europe, dominant un littoral particulièrement farouche, et est situé légèrement en contrebas de l'immense usine française de traitement de déchets nucléaires. Le poète Serge Meurant et la plasticienne Michelle Corbisier ont visité Herqueville à l'été 2003 et ont tiré de leur séjour un cycle de gravures et de poèmes célébrant la majesté architectonique du bord de mer. Je suis allé tourner au même endroit en 2005 et mon effort cinématographique a consisté à exprimer l'effarante proximité des composantes d'un drame silencieux : l'usine, les falaises rocheuses, la mer et le modeste événement poétique. Le tout fut composé sur la musique providentiellement adéquate de Fred Frith, enregistrée lors d'une performance commune à San Francisco. Simplement ce lieu...

2007
Canada
21:50
Langue originale
Français (texte à l'écran)
Sans dialogue
Sous-titres
Anglais

Partager

Facebook Twitter

Générique/Crédits

Réalisation
Pierre Hébert
Animation
Pierre Hébert
Montage
Pierre Hébert
Image
Serge Meurant
Textes
Serge Meurant
Musique
Fred Frith
Montage sonore
Claude Beaugrand
Mixage
Louis Gignac
Traduction
Fred A. Reed
Production
Pierre Hébert

Informations techniques

Couleur
Color / Black and White
Son
Stéréo
Format de tournage
HD

Documentation

Informations complémentaires

«La première fois que j’ai entendu parler d’Herqueville, c’est à Bruxelles chez mes amis Michelle Corbisier et Serge Meurant lorsqu’ils m’ont montré les poèmes et les gravures qui avaient été inspirés de photographies prises par Serge au cours d’un voyage de vacances à Herqueville. Ces travaux m’ont vivement intéressé car je songeais alors à une série de films sur des lieux et des paysages à travers le monde avec comme objectif de saisir «l’esprit des lieux» à l’aide d’un mélange d’images réelles et d’animation. Avec l’esprit d’autodérision qui le caractérise, Serge m’a également mentionné que le littoral qu’il avait photographié et qui les avaient inspiré était situé en contrebas d’une usine nucléaire. L’idée qu’un événement poétique avait pris naissance dans un lieu aussi marqué a d’autant avivé mon intérêt.

HÉBERT, Pierre. «Entrevue au sujet de Herqueville pour DOC en courts», 8 novembre 2008 [http://pierrehebert.com/index.php/2008/11/08/108-entrevue-au-sujet-de-herqueville-pour-doc-en-courts] (Page consultée le 8 août 2011)

Mots clés
Essai, Nucléaire, Écosystème, Trace, Gravure, Usure

Suggestions